Questions et Débats

Quelles formations suggérer, loin des grandes villes ?

 « Je suis prêtre dans un bourg à distance de tout lieu de formation. Quelles formations puis-je proposer à mes fidèles en dehors de celles que j’organise avec mes faibles moyens et de la lecture de livres sélectionnés ? « 

Réponse du 5P : Le Collège des Bernardins propose plusieurs ressources :

  • les MOOC, (Massive, Open, On-line, Curse) sont des formations accessibles par internet. Quatre thèmes sont accessibles sur le site des Bernardins : Sacrements (par Mgr Mathieu Rougé), La Porte de la Foi (par Sophie Biggeli), Jésus (Père Guillaume de Menthières), Catéchistes (Emmanuelle Bergerault). Ces formations interactives sur inscription gratuite associent un enseignement vidéo, des textes à lire, et des questions à travailler personnellement. Elles sont suivies par des dizaines de milliers de personnes. A travailler à son rythme mais nécessitant d’y consacrer un minimum de deux heures hebdomadaires
  • Les cours enregistrés. Toute une gamme. Exemple « Comment lire la Bible ? les Évangiles ? » (Père Jean Pierre Fabre). Passionnants mais non-interactifs.

 *     *     *     *     *

 

 Comment savoir comment sont reçues mes homélies ?

 » Après mes homélies, j’ai rarement des retours constructifs . Lorsque je pose la question, je reçois habituellement des manifestations de sympathie ou des avis sur le réglage du micro. J’ai conscience que pour progresser, j’aurais besoin de commentaires plus précis. « 

            Vous pouvez utiliser, théoriquement, 3 grands types de procédés (chacun a ses variantes) :

– demander à une (ou des) personne(s) de confiance. Avantage : la facilité. Inconvénient : Que ce soit un confrère, un ami ou un groupe loyal comme le conseil pastoral, l’objectivité risque fort d’être altérée par la réserve,  l’estime, la crainte de blesser et de décourager.

– se soumettre à un « peer-review » institutionnel, ou évaluation « par les pairs ». Confiée par l’institution à des personnes choisies qui suivent une grille consensuelle, elle est proposée à tous les membres (ils ont la possibilité de refuser). Son résultat est transmis à chaque intéressé avec des conseils qui lui permettront de focaliser ses efforts. Simultanément, il est « anonymisé » pour son exploitation par l’institution. Avantages : chaque prédicateur est informé sur les points à améliorer, et l’institution, sur l’audibilité et l’attractivité des homélies dans un diocèse. Inconvénient : aucun (puis qu’elle s’adresse à des volontaires). Mais alors que ce procédé est très utilisé par la plupart des entreprises devant communiquer avec un public, tout se passe comme si le clergé avait peur des évaluations. A notre connaissance, aucun diocèse francophone n’en a organisé.

– organiser l’évaluation soi-même. Il suffit de distribuer un questionnaire à remplir à la sortie d’une messe, après avoir expliqué que l’objectif est « aider le prédicateur ».  Avantage : l’objectivité se joint à la bienveillance et renforce l’estime pour le  prêtre qui OSE et demande à ses paroissiens d’OSER. Inconvénient : Pour démarrer, il faut du courage et être prêt à consacrer ensuite un peu de temps et d’énergie à ce perfectionnement.

N’hésitez pas à copier cette fiche … FT 3

Aider mon prêtre  –  Questionnaire

L’homélie est une tâche difficile. En remplissant ce questionnaire, vous aiderez votre prêtre à mieux toucher les intelligences et les cœurs. Il vous en remercie. N’ayez pas peur de le blesser. Vos notes lui permettront de savoir comment il transmet « ce qu’il a dans le cœur » et de progresser.

Notez chaque question de 1 à 5. Par exemple pour la première question, la note 1 signifie que vous avez mal entendu ;  3, partiellement  et  5, tout, très bien.

Avez-vous…. NOTE
… bien entendu et bien compris tous les mots ?
… compris toutes les idées ?
… été vraiment intéressé (e) (ce n’était pas du « souvent entendu ») ?
… à un moment, pensé à autre chose ? ou vous êtes-vous ennuyé(e) ?
… retenu le message principal ? Pourriez-vous le formuler ?
… été convaincu(e)  par le développement (vous avez perçu un véritable approfondissement) ?
… ressenti la conviction personnelle de votre prédicateur ?
… perçu qu’il vous regardait ?
… ressenti qu’il vous parlait du fond de son cœur ?
… pensé que cela intéresserait les personnes « en recherche »?
… décidé, au terme de cette homélie, de faire cette semaine,  un effort sur un point précis ? ou de changer quelque chose dans votre vie ?
… retenu quelque chose que vous pourrez transmettre ?
… décidé d’approfondir personnellement votre foi ?
… envie de revenir l’écouter la semaine suivante ?

Avez-vous une suggestion concernant les homélies ?
Merci de bien indiquer  :  Jour………/Mois ……………………. /Heure ……….

A déposer dans l’urne spéciale au plus tard dimanche prochain.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close