Accueil

Un blog du 5P

 » Perfectionnement en Prise de Parole Publique  pour les prédicateurs « 

*     *     *     *     *

Pour qui ? Pour tous les Prédicateurs, clercs et laïcs.

           Prêtres, diacres et laïcs, soit missionnés pour accompagner des célébrations, soit ayant à faire des exposés de foi devant un public. Dans quel métier n’a-t-on besoin de se perfectionner ?

Pourquoi ? Pour que Jésus et l’Église soient compris et aimés.

        « On reste admiratif des moyens qu’emploie le Seigneur pour dialoguer avec son peuple, pour révéler son mystère à tous, pour captiver les gens simples avec des enseignements si élevés et si exigeants » (Evangelii Gaudium 141). Et nous ?

      Les homélies restent pour beaucoup la principale occasion d’entendre parler du Christ et de l’Église Catholique. Or si les bonnes homélies, heureusement fréquentes, remplissent les églises, l’inverse est aussi vrai. En cette période de tourmente, plus que jamais, l’Église doit s’exprimer de façon audible et attractive. La manière de transmettre est comparable au chandelier qui aide la lumière à éclairer davantage.

        Les difficultés rencontrées par les prédicateurs sont nombreuses et variées. Pour les aider à les surmonter, j’ai créé en 2007 des ateliers interactifs et gratuits : le Service d’Optimisation des Homélies (SOHcatho.org). Durant les dix ans où je l’ai animé, un millier de prédicateurs en ont bénéficié, en France ou en Belgique [40% de prêtres,  20% de diacres, 12% de séminaristes (en année diaconale) et 28% de laïcs ayant à accompagner des célébrations ou à faire des exposés de foi]. La plupart ont considérablement progressé. Mais beaucoup ne souhaitent pas passer par ces ateliers interactifs ou en sont géographiquement dans l’impossibilité. Pour eux, en 2018, afin qu’ils puissent s’entraîner individuellement, j’ai publié « Homélies et Prises de Parole Publique – 30 exercices pour se perfectionner » (Salvator, 320 pages, 22 €). Ce livre expose la méthode, ses fondements et les exercices. Il a reçu l’Imprimatur et bénéficie d’une Préface de l’Archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit.

       Pourquoi des exercices ? Parce que pour progresser il faut d’abord comprendre ce qui se passe entre la parole et les cerveaux, puis s’entraîner. Pas de progrès sans entrainement avec une méthode qui a fait ses preuves. Celle-ci est issue de mon expérience de 4 décennies d’enseignant en Chirurgie Vasculaire et fut affinée au cours de ma décennie à la tête du SOH.

       Livre, Ateliers et Blog sont complémentaires. Ce dernier se veut un lieu de discussions et de conseils partagés pour les clercs et les laïcs. Il est au service de tous, y compris les prêtres difficiles à comprendre car éduqués dans une autre langue, jusqu’aux lecteurs liturgiques. Cette triade s’inscrit dans le sillage des exhortations  apostoliques des Papes récents et particulièrement du S.P. François qui, dans Evangelii Gaudium (2013), a consacré 41 sections à la problématique des homélies :

« L’homélie est la pierre de touche pour évaluer la proximité et la capacité de rencontre d’un pasteur avec son peuple. De fait, nous savons que les fidèles lui donnent beaucoup d’importance ; et ceux-ci, comme les ministres ordonnés eux-mêmes, souffrent souvent, les uns d’écouter, les autres de prêcher. Il est triste qu’il en soit ainsi. » (EG 135)

« La préparation de la prédication est une tâche si importante qu’il convient d’y consacrer un temps prolongé d’étude, de prière, de réflexion et de créativité pastorale… Certains curés soutiennent souvent que cela n’est pas possible en raison de la multitude des tâches qu’ils doivent remplir ; cependant, j’ose demander que chaque semaine, un temps personnel et communautaire suffisamment prolongé soit consacré à cette tâche, même s’il faut donner moins de temps à d’autres engagements, même importants. La confiance en l’Esprit Saint qui agit dans la prédication n’est pas purement passive, mais active et créative. Un prédicateur qui ne se prépare pas n’est pas “spirituel”, il est malhonnête et irresponsable envers les dons qu’il a reçus. » (EG 145)

« Certains croient pouvoir être de bons prédicateurs parce qu’ils savent ce qu’ils doivent dire, mais ils négligent le comment, la manière concrète de développer une prédication. Ils se fâchent quand les autres ne les écoutent pas ou ne les apprécient pas, mais peut-être ne se sont-ils pas occupés de chercher la manière adéquate de présenter le message. Rappelons-nous que l’importance évidente du contenu de l’évangélisation ne doit pas cacher l’importance des voies et des moyens. » (EG 156)

« Quelle bonne chose que prêtres, diacres et laïcs se réunissent périodiquement pour trouver ensemble les instruments qui rendent la prédication plus attrayante ! » (EG 159)

       N’hésitez pas à donner vos suggestions et conseils ou à poser des questions (voir « contact »). Sauf avis contraire de votre part, les contributions d’intérêt général seront publiées dans la section « Discussions ».

*    *    *    *    *

Que trouverez -vous dans…

« Homélies et prises de parole publique – 30 exercices pour se perfectionner » 

        ( Imprimatur – Nihil Obstat )

Couverture Homélies+Prise de Parole Publ. page 1

 

Une Parole tranchante – Préface de  Mr Michel Aupetit, archevêque de Paris

Comment savoir ? Conte introductif

I  –  POURQUOI TRAVAILLER AUSSI LA MANIÈRE DE COMMUNIQUER 

I – 1 – Répondre aux attentes actuelles  –  Homélies : attentes et déceptions. Les causes et le remède. Travailler à susciter l’envie de Jésus-Christ.

I – 2 – Le fond et la forme  –  Conte n° 2

I – 3 – La communication orale nécessite plus de travail que la communication écrite –  Avantages et désavantages respectifs des communications orale et écrite. De la  qualité de l’expression orale à celle de l’écoute.

I – 4 – Physiologie de la transmission  –  Comment fonctionne la communication ? La réception, processus actif simple ou complexe ? Comment susciter l’envie de recevoir et de mémoriser ? La réception fonctionne-t-elle pareillement chez tous ? L’écoute est-elle la même dans tous les milieux ? Quelles conditions pour améliorer sa manière de communiquer ?

I – 5 – Pourquoi Jésus posait-il tant de questions ?  –  Analyse des questions de Jésus. Des questions de Jésus aux formulations qui bousculent. Les autres moyens forts : paraboles et images.

I – 6 – Transmettre ma conviction  –  Conte n°3.

I – 7 – Les étapes du positionnement  –  L’intellect et le cœur, pas l’un sans l’autre. Les 3 types de positionnement. Les 3 étapes du positionnement. L’homélie, transmission d’une conviction.

I – 8 – Des textes à l’homélie  –  Conte n°4

I – 9 – Nos difficultés peuvent devenir des tremplins  –  L’incroyable diversité des difficultés. Ces limites personnelles qu’il faut transformer en avantages. Les erreurs qu’il faut apprendre à éviter.

II  –  Les CLÉS 

II – 1 – Les grandes règles de la communication orale dans le domaine de l’évangélisation  –  Commencer par susciter l’envie d’écouter. Le secret : se mettre à leur place.

II – 2 – Bien prononcer pour être compris de tous  –  Comment marche la voix ? Qu’est-ce qui rend une phrase compréhensible ? Les 4 grandes catégories de défauts.

II – 3 – Les outils de communication : ACCMA  –  Accrocher dès le premier instant. Convaincre les intelligences. Conquérir les cœurs. Aider à mémoriser. Activer pour ouvrir un agir chrétien.

II – 4 – L’expression orale – Comment transmettre conviction et empathie  –  Vos regards. Votre voix. Vos attitudes, gestuelle et expressions du visage.

II – 5 – Un objectif précis et adapté  –  Les objectifs à quoi ça sert ? Trois catégories : connaissances, compétences et comportements. Pourquoi varier les objectifs chaque dimanche ? Comment choisir un objectif pour un dimanche précis ?

II – 6 – Les 5 temps de la préparation  –  Méditer. Choisir un objectif précis. Ecrire le carton/parachute. Vérifier et compléter avec les outils ACCMA. Travailler votre expression orale

III  –  Les EXERCICES 

III – 1 – Se mettre à la place des auditeurs  –  Premier diagnostic : les points forts et les points améliorables. Refaites l’homélie en tenant compte des observations

III – 2 – Etre compris de tous  –  Apprenez à constituer une grande réserve ventilatoire. Bien prononcer les voyelles. Bien prononcer les consonnes. Perfectionnez votre articulation. Entraînez-vous au rythme du « phrasé. »

III – 3 – Accrocher dès le premier instant  –  Entraînez-vous à trouver 7 types d’accroches initiales. Exercez-vous à prononcer l’accroche en regardant vos auditeurs.

III – 4 – Captiver les intelligences  –  Structurez un plan captivant. Familiarisez-vous avec les quatre types de formulations. Illustrez votre homélie avec des images fortes. Terminez par des activations précises et exemplaires. Faites une homélie en appliquant les acquis précédents.

III – 5 – Choisir un objectif unique et adapté  –  Découvrez dans les textes d’un dimanche tous les objectifs possibles. Choisissez pour vos auditeurs un objectif prioritaire. Préparez votre homélie avec un objectif spécifique et précis. Prononcez votre homélie avec cet objectif et un carton/parachute.

III – 6 – Aider les auditeurs à mémoriser les idées principales  –  Les trois types de répétition.

III – 7 – Toucher les cœurs par mon expression orale  –  Une posture qui montre que vous vivez ce que vous dites. Travaillez vos regards. Rendez le ton et le timbre de votre voix « authentiques ». Ajustez le débit et la force de votre voix à vos propos. Par vos intonations, faites ressentir vos sentiments. Apprenez à bien utiliser les silences de degrés 5 et 6. Perfectionnez votre gestuelle. Adaptez les expressions de votre visage.

III – 8 – Préparer vos homélies en cinq temps distincts  –  Testez la préparation en cinq temps.

III – 9 – Savoir où j’en suis pour progresser  –  Le point sur la structuration du contenu. Le point sur l’expression orale.

IV  –  PRISES DE PAROLE PAR DES LAÏCS

IV – 1 – Accompagner les Funérailles  –  L’hétérogénéité des présents et leurs attentes. La cérémonie et le rôle de l’accompagnateur. Analyse d’une homélie bien reçue.

IV – 2 – Se former aux lectures liturgiques  –  Déroulement de la formation. Les fondamentaux.

IV – 3 – Célébrer une Assemblée dominicale en l’absence de prêtre  –  Les règles originales des ADAP. Préparation technique du laïc-missionné. Autres formes de suppléance de la Messe.

IV- 4 – Baptêmes et mariages célébrés par des laïcs

V  –  ANNEXES 

V- 1 – Aphorismes de la prise de parole chrétienne

V- 2 – Communications écrite et orale – Avantages et inconvénients respectifs  –  Conte  n°5

V- 3 –  Ouvrir à la « lecture croyante » de la Bible en notre temps  –  Les Écritures ne sont pas des textes faciles. Qu’apporte « Inspiration et Vérité de l’Ecriture Sainte » ? Les différences entre les Écritures et l’Ecriture Sainte. Cinq clés pour lire les livres de la Bible.

V- 4 –  Les mots : obscurité et polysémie  –  Ma parole est-elle compréhensible ou hermétique ? Les mots, ces faux amis.

V- 5 – Exemple d’exercice sur les Objectifs

V- 6 – Organiser une formation 5P, Perfectionnement en Prise de Parole Publique pour Prédicateurs  –  Conseils pour l’organisation générale. Modèle de déroulé d’une session interactive.

et   …..  l’humour pédagogique de Guézou

Y. Guézou - Dessin N°1+Filigranes

 *     *     *     *     *     * 

 

Homélies – L’importance des Attentes

       Interview de Mgr Aupetit (lorsqu’il était VG chargé de la FPP du diocèse de Paris), Anne Ponce (Rédactrice en chef du magazine Pèlerin) et Didier Mellière (fondateur du SOH) – Extraits de l’émission de RCF – Grand Angle – février 2009

Citations de Monseigneur Michel Aupetit

« Dans les séminaires, ce qui manque souvent, ce sont les outils de la parole, de la rhétorique, c.a.d. comment on fait pour accrocher les gens (…)

Nous n’avons aucun retour (…) La culture de l’évaluation n’est pas courante dans l’Eglise (…) Les prêtres voudraient savoir s’il ya quelque chose à améliorer (…)

Nous avons à faire vivre la Parole de Dieu et à toucher les cœurs en même temps que les intelligences pour les préparer à cette rencontre avec le Christ (…) C’est un exercice différent d’une conférence (…)

La technique permet de toucher les intelligences et les cœurs »

*   *   *   *   *   *

En haut de page, « le Baiser de Saint Pierre et de Saint Paul« , très ancienne icône ayant échappé aux iconoclastes (Couvent Sainte Catherine du Sinaï et Mont Athos).

 

2 réflexions sur « Accueil »

  1. François-Xavier Amherdt 21/11/2018 — 15:22

    Merci à Didier Mellière pour sa présentation, qui fait envie.
    C’est vrai que les prédications sont un des moments clés de la célébration, et nourrissent la foi des baptisés
    Si seulement les prédicateurs prenaient tous le même soin que le pape François pour préparer leurs homélies !
    Dans l’Eglise catholique actuellement, l’exemple vient d’en haut, et c’est heureux
    Puisse-t-il être suivi !
    François-Xavier Amherdt

    J'aime

  2. Bernard Minvielle 14/01/2019 — 08:21

    Prêtre depuis presque 25 ans, je le reconnais sans détour : la lecture du livre de Didier Mellière me renouvelle profondément dans la préparation de mes homélies et m’ouvre des perspectives vraiment neuves. C’est l’un des 3-4 livres qui m’a été le plus profitable pratiquement au plan pastoral.
    Si vous êtes prêtre, diacre ou laïc en mission, lisez-le absolument et travaillez-le ; si vous êtes un paroissien, offrez-le à votre curé (avec quelques chocolats pour ne pas donner l’impression que c’est une plainte voilée sur la qualité de ses homélies). Un regret ? Il n’est rien d’important que l’auteur ne redise au moins trois fois dans le livre. C’est une petite épreuve pour la lecture, mais je dois être honnête, c’est fichtrement efficace pour l’assimilation et la mémorisation du contenu.
    En bref, merci pour ce livre à recommander sans modération.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close